GRAPHOTHERAPIE

et Orthopédagogie

          La Graphothérapie est une méthode de rééducation de l’écriture qui traite les dysgraphies chez l’enfant, l’adolescent ou l’adulte.

           La dysgraphie est une atteinte de la qualité de l’écriture indépendante d'un déficit intellectuel ou neurologique. L'aisance, la rapidité et la lisibilité de l'écriture sont perturbées. 

           Le diagnostic de dysgraphie et le traitement de celle-ci sont basés sur les recherches entamées à partir des années 1960 et menées par le médecin et professeur Julian de Ajuriaguerra. Pour lui, est dysgraphique tout enfant chez qui la qualité d'écriture est déficiente alors qu'aucun déficit neurologique ou intellectuel n'explique cette déficience.

Quels sont en général les signes qui peuvent amener à consulter?

 

           A l'école, l'enseignant n'est pas satisfait de l'écriture de l' enfant, parfois il va sanctionner ses évaluations et enlever des points pour l'écriture et le soin. Parfois l'enfant va avoir du mal à finir de copier sa poésie ou ses devoirs dans le temps imparti.

           L' enfant est fatigué de tenir son stylo, se plaint d'avoir mal au poignet, ne sait pas s'il doit écrire de la main droite  ou de la main gauche, perd du temps en s'appliquant, ne tient pas correctement son stylo, la position de son corps est incorrecte.

           On constate une lenteur d'écriture avec  un geste lent et laborieux 

et/ou écriture illisible ou difficilement déchiffrable et/ou douloureuse (doigts, main, épaule).

           Mais il peut s'agir aussi d'un refus scolaire, d'un problème dans l'entourage familial: la venue d'un petit frère, le décès d'un grand-parent, un divorce survenu depuis peu... l'enfant ressent fortement ces situations difficiles et parfois aura besoin d'un peu de temps pour "digérer" les événements. Pendant ce temps, son écriture sera le reflet de sont état d'esprit. Il s'agit alors de dysgraphie réactionnelle, qui  sera levée  par quelques séances de remise en confiance, accompagnées par des outils et exercices communiqués aux parents.

          N'oublions pas non plus les difficultés rencontrées par les enfants dyspraxiquesdyslexiques, les enfants avec TDAH (hypéractifs), les enfants intellectuellement précoces, etc....

           Avec l'orthopédagogie, de façon générale, je prends en charge les questions scolaires. A ce titre, j'aide  tout enfant qui rencontre des difficultés dans "son métier d'élève" (problème de concentration, respect des consignes, organisation de la trousse, du cartable et du plan de travail, problème de méthodologie).

           Enfin je peux également venir en aide aux  personnes atteintes d’une déficience de l’écriture due à un ou des troubles neurologiques, à des pathologies, à un accident, à un traitement lourd qui bloquent le mouvement de la main.

Ecrire est un art. Se munir des plus beaux outils ciselés et travaillés à la main est un plaisir partagé par tous.

La graphothérapie est à la dysgraphie ce que l'orthophonie est à la dyslexie.